La marche des bébés 2012

La marche des bébés est une campagne d’appel au don clôturée par une marche le 14 octobre prochain, au Parc des Buttes-Chaumont, à Paris. L’événement est organisé par la fondation PremUp, une fondation de recherche sur la grossesse et la prématurité.
Leur projet de recherche prioritaire en 2012 est “Le retard de croissance intra-utérin”.
Ce sujet me touche personnellement : lors de ma première grossesse, on a découvert à 18 semaines que le foetus qui est devenu notre fils avait un important retard de croissance intra-utérin (RCIU) pour une raison mystérieuse.
De (très) nombreuses échographies, le dépistage de toutes les maladies pouvant avoir des conséquences sur le foetus, un scanner et une amniocentèse tardive n’ont pas permis de déterminer les causes de ce retard de croissance.
On a failli déclencher l’accouchement à 35 semaines, puis attendu 38 semaines pour faire naître un bébé finalement normal.
À ce jour personne n’a pu nous expliquer le pourquoi de ce retard de croissance.
Quand on m’a annoncé que notre bébé allait devoir naître à 35 semaines (sur 41) parce qu’il serait mieux dans une couveuse que dans mon utérus, on m’a dit de rentrer chez moi et de revenir le lendemain avec le nécessaire.
Nous n’avions rien préparé. Pas pour un bébé si petit, pour lequel on nous parlait encore de catastrophe et d’interruption médicale de grossesse dix jours plus tôt en cas de mauvaise nouvelle à l’amniocentèse.
Je suis allée chez Monoprix, et j’ai acheté de tout petits vêtements, des vêtements de prématuré, comme des petits vêtements de poupée.
Heureusement, il n’est pas né le lendemain, et n’a jamais pu les mettre.
Mais il y a des enfants qui naissent si minuscules qu’ils flottent dans ces tout petits pyjamas. Il y en a même qui n’en porteront jamais de plus grand. Le retard de croissance intra-utérin est la première cause de mortalité périnatale en France.
Je ne pourrai pas être à Paris le 14 octobre, sinon j’aurais aimé participer à une équipe et collecter des dons ; ce n’est que partie remise pour l’année prochaine. On ne peut pas soutenir toutes les causes, mais si vous vous sentez solidaires de celle là, marchez, donnez. Demain vous serez peut-être cette mère qui se demande si c’est de sa faute, ces parents en devenir qui ne dorment plus la nuit, ces nouveaux parents démunis devant leur enfant né trop tôt, trop petit.
Pour donner, vous pouvez aller par exemple sur la page de l’équipe des Mums in the City (ici), où vous trouverez les liens vers les pages de collecte de Mamans engagées.
Merci.



All content ©Angerval.blue unless said otherwise. Please ask! :-) Old Paper by ThunderThemes.net

This is a demo store for testing purposes, no orders shall be fulfilled. Dismiss