Le premier bain – pas celui du bébé, le mien

Quel week-end formidable !
On a commencé par une expédition au supermarché en duo avec Arthur, qui s’est rendu compte au bout de deux cent mètres qu’il manquait son frère : “Maman, maman, il manque Hadrien ! Il manque Hadrien !” Panique à bord, le petit frère symbiote de Maman a disparu, le fonctionnement de l’univers en est bouleversé. Tous ces mois avec un bébé dans le ventre puis dans les bras, il doit penser que je n’existe plus sans cette excroissance.
J’ai profité de la virée pour faire un petit stock de biscuits sans PLV, puisqu’il faut en fournir à la crèche pour le goûter. Première pêche : le Petit Brun (c’est comme des petits beurre, mais sans beurre), miam ; les biscuits cuillers Carrefour, supermiam ; les muffins au chocolat Carrefour, beuh ; les gaufrettes framboise Carrefour, très convenables (pour une raison mystérieuse, il y a des PLV dans les pailles d’or de Lu, où va le monde) ; des mini Savanes de Brossard, ça va. Du coup je vais ouvrir une page “sans PLV” où je rajouterai au fur et à mesure ma “liste de courses” sans PLV, en éliminant directement ce qui est immangeable si ça ne dérange personne. 

J’ai pris mon premier bain depuis la naissance d’Hadrien, il y a deux mois et demi. Ne ricanez pas, j’ai quand même réussi à me doucher de temps en temps. Avoir des enfants oblige à être plutôt organisé, en particulier quand on travaille, et encore plus quand on travaille à domicile (à fortiori avec un bébé à côté le temps qu’il aille à la crèche en septembre). Ce n’est pas ma caractéristique première, je dois sacrifier les longs bains à des impératifs logistiques triviaux, comme nourrir mes enfants, ou bosser quand ils dorment. Mon sens approximatif de l’ordre a un impact sur l’aspect général de notre foyer, même si, pour n’être pas trop dure avec moi-même, je dois m’accorder de gros progrès depuis la naissance d’Arthur. Comme je veux fournir à mes futures belles-filles des hommes vaguement ordonnés, ça peut toujours servir, j’essaie de leur donner le bon exemple.
Je vais donc participer au challenge d’un blog consacré exclusivement à l’ordre et à l’organisation (eh oui, impressionnant, non ?) : le 52 Weeks Organized Home Challenge. Cette semaine est dédiée à l’organisation des livres, c’est exactement ce dont nous avons besoin ! On verra si j’arrive à faire tenir cette tentative d’amélioration de notre environnement domestique dans les petites cases déjà chargées de mon agenda.

Le reste du samedi fut plein de toboggan, de lunettes de soleil pour bébé et de bouquet de fleurs. Notre dimanche commença avec des tartines de margarine et continua avec de la tarte aux abricots pour se consoler de la pluie battante. La tarte n’était pas de moi, inutile d’en réclamer la recette, et pourtant elle était fantastique vous pouvez me croire. Nous avons passé la journée à parler famille et à refaire l’économie mondiale, certains en ont même profité pour faire une bonne sieste, un dimanche idéal en somme(s).
Bon lundi !